Le Regard des autres

Posté par Krikri Ma Puce le 25 octobre 2011

Ce mardi 25 octobre est pour moi une étrange journée. Je nage entre les plaisirs de la cuisines, je viens de terminer des muffins aux pommes. Il me reste à gouter à un pour savoir si la recette est bonne ou pas. Mais depuis le matin je me sens étrange.

 J’hésite à montrer des images religieuses parce que je me dis que les personnes qui passent vont vite partir parce qu’ils me prennent pour une demeurée religieuse. Que je suis une fanatique Chrétienne et que je cherche à faire de la propagnade religieuse.

 Alors que je suis loin de tout cela.

J’ai été baptisée chrétienne catholique à ma naissance, parce qu’on craignait que je crève dans la nuit, vu que j’étais un bébé prématurée de 2,lbs et quelques petites onces. À peine 1kg. Et à l’époque bien les chances de survis étaient minces comparé à aujourd’hui.

Ma mère qui elle aussi est catholique, n’est pas pratiquante. Sa vie chez les religieuses la malheureusement dégoutée. Ceci pour dire, que parfois on juge facilement sur l’apparence, comme moi l’autre jour avec le Niqab. Seulement, je me suis mentalement éloignée de ce choc en me disant que je n’avais pas à réagir de la sorte sans connaitre la personne. D’emblée je l’avais jugé. Oui, malheureusement, dans ma tolérance, il m’arrive parfois d’avoir une réticence et ainsi me créer un préjugé. Heureusement, je mon esprit c’est détaché de la chose et je crois qu’à l’avenir je pourrai être plus saine dans mon attitude.

Et là, je me demande si les gens qui passent ici et qui voient les sujets sur des endroits religieux, passent-ils leur chemin croyant que je suis une folle de religion alors que depuis belles lurettes, je ne suis plus catholique. Depuis en faite, mon entrée chez les témoins de Jéhovah et qui depuis longtemps aussi, j’en suis sortie ?

On clique, on regarde 2 secondes et on file parce que Jésus, un croix, une icones vous que je veux vous endroctiner. Dommage, loin de moi cette attitude et encore moins en pensée.

J’aime juste partager des endroits que je visite, comme le jour du Lac des Castors sur le Mont-Royal, ou La Fregate Canadienne au Vieux Port, ou Bientot, après l’Oratoire, cette journée à Radio Canada lors de notre visite intense de 5 heures.

 Je cherche à diversifier les articles comme on le fait dans la nourriture. Car manger tous les jours la même chose, meme si dans les pays les plus démunis c’est le cas, c’est un plaisir plus qu’une obligation. Meme si faire la bouffe, même variée n’est pas toujours un plaisir.

Alors, j’espère que cet article rassurera ceux qui doutent et craignent une manière détourner de vous insiter à devenir catholique comme la Dawah le fait chez la religion mulsumanne. Ceci sans discréditer cette religion. Car partout dans le monde il y a ceux qui exagèrent et ceux qui vivent sans déranger. Bref, je suis une pacifiste et une personne qui respecte la foi de chacun et meme ceux qui sont athés.

Sur ce, bises amicales

Christiane

 

Publié dans -Reflexions, 06-Mes écrits, Opinions | 5 Commentaires »

Leçon de vie

Posté par Krikri Ma Puce le 24 octobre 2011

La vie est parfois amie ou ennemie. Parfois complice ou bourreau.

C’est pas évident de vivre dans un monde ou la corruption, la perfection, la performance dominent. Et si on ajoute la guerre bien là on a la cerise sur le sundae.

Si j’écris cela, c’est que souvent dans ma vie j’ai vu la vie comme une ennemie. Simplement parce qu’elle était dure, misérable et sans grand changement.

On croit aisément à 15/20 ans que l’on est invincibles. Que nous allons facilement passer les épreuves comme on surmontent des obstacles aux olympiques. La différence, c’est que la vie on a pas apprit à comprendre comment elle nous envoutait pour ensuite mieux nous abandonner dans la souffrance.

Que la mort semble être plus apte à nous soulager pour ne plus avoir à souffrir comme on peut souffrir au fil des années qui s’écoulent tel le ruisseau qui devient un rapide et ensuite une suite infernale d’événements qui nous dépassent.

Pas évident de passer au travers de l’alcoolisme d’un partenaire, de la tromperie d’une personne avec qui tu vis, ni de vivre un avortement pas forcément voulue mais qui semble la solution la plus apte à limiter les dégats de Notre vie. Pas facile n’ont plus de réaliser que nous avons des problèmes avec certains de nos enfants, juste parce que nous ne sommes pas compatibles avec eux. On tente de faire de notre mieux mais eux ne comprennent pas. Pas tous.

Et ensuite, vient bien souvent dans la vie des gens une rémission. On croit qu’enfin que tout est possible on projète à nouveau dans le futur. On fait des projets qui nous semblent les bons. Pour encore découvrir que nous sommes dans la galère jusqu’au cou.

La merde à meilleur odeur parfois.

On tente de se relever mais la vieillesse aidant, la maladie entre en ligne de compte. On frappe le mur de l’incompétence. Déjà qu’avant on ne se sentait pas si compétente que ça, mais on faisait avec et on arrivait à faire ce qu’il fallait sans trop de problème, Mais là faut déléguer, en faire moins. Pas aisé je vous dirais.

Ce n’est pas une question d’orgeuil, mais une question de faire sa part sans aide. D’être quelqu’un dans le peu que nous sommes. Mais si la vie décide en plus de nous enlever le peu que nous possédons, bien c’est la débacle. L’arnarchie émotive. On se fait la guerre tout en comprenant qu’on n’a pas le choix. Qu’il faut faire avec. Devenir handicapé sans le paraitre n’est pas évident. Sans dire que l’être en apparence est plus simple. Que non.

Sincèrement, la vie n’est pas vraiment un cadeau. On ne l’a pas choisie et on fait avec. On doit l’assumer comme un cadeau que l’on nous offre et qu’on a rien à en faire. Ainsi pour ne pas blesser les gens qui nous aiment on fait mine que ça va. Jusqu’au jour où un autre moment de paix s’amorce dans notre esprit. Tout en sachant cette fois, que cela ne durera pas. Qu’il faudra surveiller les signes et faire bien attention de ne pas sombrer trop loin et ne plus en revenir. À moins que la vie ait décidé de nous quitter pour de bon sans que nous ayons eut à agir pour que cela soit.

Cette fois je me sens plus lucide. J’en ai fini des illusions. Et qui sait, peut etre parviendrais-je alors à me faire à l’idée que ma vie sera jusqu’à ma mort comme elle est en ce moment. Certes, elle semble belle de l’extérieur. Tous ceux qui saient se diront qu’elle se plein le ventre bien rempli. Que d’autres ailleurs en demanderaient beaucoup moins et qu’ils seraient comblés. Mais la vie ce n’est pas que l’apparence. Parce que l’humain de se suffit pas dans sa complécence. Seulement, on ne peut pas tout résourdre en un claquement de doigt. Non, il n’y a pas de baguette magique pour faire changer les choses. Ça aussi on l’apprend au fil des ans.

On apprend que des situations prennent des années à se résourdre avant de pouvoir retrouver un semblant de vie plus saine et plsu normale. Dans l’espoir que le pire ne soit pas découvert. Non, pas avant que tout soit réglé, conclu et derrière. Parce que là se serait en rajouter. Augmenter le stress, la peur, la honte et etc…

On apprend aussi à se satisfaire du peu que l’on a pour donner le meilleur. Enfin, j’espère que je donnes le meilleur de moi meme malgré ces épreuves qui ne lachent pas. Malgré cette vie de s’obstinner sur nous.  Tout en sachant que tout fait un temps. Et là, je me dis que la misère a assez fait son temps que maintenant, c’est le temps du renouveau. D’une lumière positive pour que l’avenir soit meilleur.

Non la vie ce n’est pas un cadeau de Noel. On ne la choisie pas et il faut obligatoirement l’accepter. Il faut faire avec sans se faire trop d’illusions. Ainsi elle semblera plus plausible, Plus vivable.

Bonne journée/soirée à vous tous.

Christiane.

PS: C’est une vision personnelle.

Publié dans -Reflexions, 06-Mes écrits, Opinions | 1 Commentaire »

Pensées Déambulatoires

Posté par Krikri Ma Puce le 22 octobre 2011

Déambuler dans le Noir de l’humanité
Tel une aveugle aux yeux fermés
Est de se frapper aux murs de l’ignorance
Et de traverser les rues de la décadence

On ne voit pas, mais on sent
On ne voit pas mais on entend
Le monstre se dévoile
Soulevant ce voile
Du mensonge
et du songe

Écrire n’est plus que des mots
que l’on ajoutent pour faire beau
Mais des sons aux maux
Qui brulent la surface de l’eau

Je rencontre un trottoir d’immondices
De pas sans notion de justice
Juste des fumistes
Qui déclament ne pas etre égoïstes

Les rires sonnent faux
Irrisant la peau
de l’humanité
Aux rides plastifiées.

Oui, bernons nous
Fabulons tout
Croyons en ce fou
Venant de je ne sais d’où

Il connait la vérité
Toute la vérité
De cette hunanité
Trafiquée.

Christiane/Krikri ma Puce

Publié dans -Reflexions, Poemes | Pas de Commentaire »

En suspend

Posté par Krikri Ma Puce le 21 octobre 2011

J’ai failli écrire LE VIDE comme titre. Mais ce n’est pas exactement ça!

Depuis que je suis guéris de cette histoire d’amour, intérieurement je me sens neutre. C’est comme si plus rien ne m’arriverait. Simplement parce que je n’ai plus envie de vivre des mensonges qui se découvrent au fil du temps et qui détruit ta confiance en soi, ton enthousiasme et qu’il te faut tout reconstruire.

Là, je suis épuisée. Je n’ai plus envie de faire l’effort de faire confiance pour découvrir que je vais être encore trompée. Depuis ma première histoire d’amour à 16ans que je vis cela. Découvrir la tromperie, le mensonge. Que depuis cette dernière histoire, je me dis que je dois forcément attirer ce genre de mâle pour finir par être détruite.

D’autant plus que je ne veux pas finir ma vie avec quelqu’un qui ne m’aimera pas. Qui ne me respectera pas telle que je suis.

Pourquoi alors poursuivre cette route qui je sais me conduira au néant ? Certes, si j’avais la certitude qu’au moins je vivrais en me respectant moi meme, je crois que je me donnerais une chance.

Là, je survis. Je stagne parce qu’il me faut attendre pour parvenir à vivre en harmonie avec moi même. Je n’ai pas envie de faire souffrir mes filles. Je n’ai pas plus envie de mettre du monde dans la merde. Ce n’est pas mon genre. Parce que croyez moi, si j’étais ainsi, cela ferait bien longtemps que ce serait fait.

Mais c’est dur de vivre ainsi. On perd en estime de soi. En confiance en soi. En respect de soi. Parce que je me laisse subir pour ne pas faire souffrir.

Là, je suis dans ce vide à ne plus être capable de croire que je peux valoir quelque chose. Tout m’échappe, même ma santé. Je me trouve stupide en tout. Fragile à l’os.

Désolée de cet écrit sans prose, sans poésie. C’est comme un cri du coeur sans l’être. Un cri de l’âme peut-être. Parce que je ne suis pas à l’agonie. Juste, à la limite de me laisser choir sans plus réagir et laisser passer le temps dans un coma d’indiffférence.

Bonne journée à vous tous

Bises Amicales

Christiane

Publié dans -Reflexions, 04-Un peu de moi, 06-Mes écrits | 5 Commentaires »

Mais de le vouloir

Posté par Krikri Ma Puce le 19 octobre 2011

Poème que je viens d’écrire chez un ami blogueur. Suite à un écrit qu’il a fait sur son blogue… Voici le lien… Cela vous aidera à comprendre et qui sait à découvrir un poète qui mérite d’être connu…

 Ces quelques lignes sont venues seules en glissant merveilleusement au bout de mes doigts. Je n’ai rien cherché, encore une fois mon âme à répondu dans la spontanéité de sa vérité et de ses émotions…

 

Il ne reste plus que des brides
Des mots sans refrain
Des images dans notre tête
Qui ne disent plus rien

Enfin, on ouvre les mains
Et bientot se sera les bras
Vers un avenir plus calme
Sans amertume et colère
Pour se donner enfin le droit
D’être ce nouveau moi
Qui s’illumine après tant de noirceur

Courage cher ami blogueur
La lumière n’est jamais bien loin
Il suffit non pas d’y croire
Mais de le vouloir juste un peu plus
À chaque seconde qui passe.

 

Bises Amicales

Christiane/Krikri ma Puce.

Publié dans -Reflexions, Poemes | 4 Commentaires »

La bêtise humaine

Posté par Krikri Ma Puce le 19 octobre 2011

Il y a ceux qui s’obstinnent
À coup de cisailles
Et de représailles

Telle la lame fine
D’une arme pointue
Picossant le moindre mot venu

Répliques en répliques
Les mots s’appliquent
À qui mieux mieux
D’empaler l’enjeu

À ce que l’adversaire
s’essouffle et s’engouffre
Dans la bétise du gouffre
Glissant lui même dans l’enfer
De l’absurde narcissisme
Du pouvoir de l’Égocentrisme

Arme contre arme
Nul place aux larmes
Les mots se forment
Se déforment
Devenant disgracieux
Odieux
Sans mesure
Dans la démesure
De l’abject idiot
D’un enfant Sot

Les plus intelligents
S’arrêteront sciemment
Avant que la décadence
Devienne Luminance
Et qu’aux regards d’autrui
Qu’ils  deviendraient maudits

Par contre la bêtise poursuit sa route
Par orgueil elle ajoute
Des mots virulents qui déroutent
Ce qui semble devenir une joute

Pourtant on se lasse après coup
Qu’on se détourne des fous
Qui se bagarrent tels des coqs
Se foutant bêtement qu’ils choquent
Se foutant carrément du mépris
Qu’ils engendrent et payant le prix
D’une amitié bafouée
D’une vérité dénoncée

Que la bêtise humaine
Aime créer la zizanie
Qu’elle s’en nourrit
Comme la cangrène
Et distribue son fiel
Couleur de miel
Sur la chair fragile
De l’orgueil imbécile

Oui passez votre chemin
Laissez couler le venin
Seul il ne peut rien
Et ainsi s’arretera le refrain

Christiane/Krikri ma Puce

Publié dans -Reflexions, Opinions, Poemes | 6 Commentaires »

Insolite7

Posté par Krikri Ma Puce le 19 octobre 2011

Je ne sais pas si ce sera une nouvelle mode mais n’en demeure pas moins qu’un homme a décidé que lorsqu’il serait mort il ne serait ni enterré et ni brulé. Mais momifié…. Pour la science il a décidé d’agir ainsi…. Et vous, est-ce que vous déciderez d’en faire l’essai ?

Ha oui, vous envisagez de déménager dans un endroit particulier. D’Avoir un lieu inusité que tout le monde paierait pour venir vous voir ? Bien voici l’endroit idéal qui fera de vous une personnalité connue dès que vous aurez aménagé….

Par contre, j’aimerais vous prévenir, si vous avez de la famille qui est sourde et muette faite gaffe. Assurez vous d’avoir des forfaits équitable si vous avez à leur écrire en Textos et plus même. Sinon vous risquez d’avoir une facture très salé sans pouvoir avoir la chance de cette femme qui a vu sa facture baissée considérablement alors qu’au départ c’était à faire frémir d’horreur. Mais j’avoue qu’ici il y avait vraiment de l’abus dans ce montant excessif. Franchement, 200,000$. Débilitant.

Que l’on trouve ou non futile de ne pas dévoiler son âge, c’est un droit. Par contre, où je suis d’accord avec l’Actrice, c’est le respect de la non divulgation des données privées. Et là, le respect à été foutue aux orties. Je suis pleinement d’accord avec cette femme…. J’espère qu’elle aura gain de cause et que cela donnera une sacrée leçon.

Pour terminer bien, que diriez vous d’économiser pour un futur voyage dans l’espace ? Il vient d’être inauguré un aéroport spatial pour les voyages dans l’espace. Si cela vous tente, bien, économisez dès maintenant. Parce que je suis certaine que la facture doit être énorme. Mais le voyage unique. Dire que dans 25ans, ce sera surement le must. Alors profitez en si vous avez envie d’être de ceux qui seront les pionniers dans ce genre de voyages galacticals. (galacticaux?)

Bonne journée à vous tous et…

Bises Amicales

Krikri ma puce

Publié dans -Reflexions, 13-En Vrac | Pas de Commentaire »

Un capharnaüm de pensées

Posté par Krikri Ma Puce le 18 octobre 2011

Ce matin, oui chez moi il est beaucoup plus tot que chez vous internautes européens, j’étais perdue dans mes petites neuronnes qui ne voulaient pas trop se réveiller. Mes lèvres dans mon café, mes yeux feuilletant les articles du Unblog, j’étais complètement démontée par tous ses titres sans queue ni tête qui défilaient devant mon regard, (ce n’était pas la première fois) traduits ils étaient pour la plupart par un traducteur imparfait. De quoi à en perdre sa propre intelligence. Enfin, je crois bien en posséder une quelques heures après le réveil, mais là, niet.

C’est bête mais c’est vraiment désagréable. Ils ont le méritent, que tu ne leur accorde l’importance que de passer par dessus en les évitants comme la peste. Pas la faute aux internautes, mais je me dis que si tu ne sais pas écrire une langue, vaut mieux éviter ces machines qui ne comprennent pas la complexité de la vôtre. Et le français en est une qu’il faut maitriser si on veut être bien comprit.

Heureusement, ma curiosité m’amène assez souvent vers des routes qui me font découvrir des chefs d’oeuvres. Enfin, pour moi ils le sont…. et que je vois ainsi, ma patience récompensée.

Lire la suite… »

Publié dans -Reflexions, 04-Un peu de moi, 12-Blogues | 2 Commentaires »

Parce qu’on est cons!

Posté par Krikri Ma Puce le 17 octobre 2011

Un clip bien réaliste 

Sur l’art d’être con.

En fait, on l’est tous. Meme moi! (sourire amusé) Parce que tout ce que dit ce chanteur est vrai. Et, on ne bouge pas davantage… Comme quoi l’humain est un con qui s’ignore.

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans -Reflexions, 11-Artistiques | 3 Commentaires »

Trialogue entre Mères

Posté par Krikri Ma Puce le 15 octobre 2011

Merci à Jack Asmo d’avoir fait connaitre cette chanson.

 Elle est magnifique et complètement vraie.

Comme il serait bon que les gens pensent vraiment aux autres que juste à leur petit nombril.

On est si loin des problèmes des pays différents des nôtres que l’on oubli qu’il faut avant tout respecter les gens, ne pas leur dire que leurs manières d’être est mauvaises, mais juste les aider à comprendre de nouvelles façons qui pourraient fortement les aider dans leur avenir.

Et surtout, comprendre LEUR histoire. LEUR vécu. NE pas juger et interagir main dans la main, mais pas en donnant une bombe.

J’ai vraiment été touchée par cette chanson. Bouleversée serait plus juste.

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans -Reflexions, 001-Editorial, 07-Moments Spéciaux, 11-Artistiques | 2 Commentaires »

12345...8
 

allopurinolfr |
Parler l'anglais en Martinique |
La Lorraine d'hier et d'auj... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | NON A LA MONARCHIE AU SENEG...
| Alain Daumer
| lespimoussessigneurs