Cultivons la paix

Posté par Krikri Ma Puce le 11 août 2012

Cultivons la paix dans -Reflexions Cultiver-la-paix

Réflexion du Web

Bonne journée à vous tous. Nous encore sous la pluie sans pour autant en être frustrée.

Publié dans -Reflexions, D-Image-rit | 3 Commentaires »

Le vote obligatoire ?

Posté par Krikri Ma Puce le 9 août 2012

Non mais on vit en démocratie dans notre pays ou pas ?

Nous sommes libre de choisir ou pas de voter. Surtout si les parties en liste ne nous conviennent pas.

C’est un article de La Presse de chez moi qui m’a fait réagir. Et j’ajouterai suite au lien qui vous rendra au dit article ce que j’en pense vraiment et ce que j’ai rétorqué sur Google+ suite à la lecture de cette information.

Le vote obligatoire ?

 Et je dis merci à mon fils Erik de la conversation sur la démocratie et le droit de vote. Ça m’a fait réfléchir et j’en suis venue à ce qui suit. Que là je l’ai écrit noir sur blanc. Parce que franchement, dire qu’il faudrait rendre le vote obligatoire, c’est tuer la démocratie.

LE VOTE OBLIGATOIRE ?

Est une entrave à la démocratie. La démocratie c’est de choisir un parti que tu désires. Si ce n’est pas le cas, ton vote serait de fausser la donne. Il devrait même y avoir dans un bulletin de vote une case sans partie politique , pour démontrer la véritable démocratie. Faire savoir le nombre en % de combien de gens ne veulent aucun des parties en liste. On serait étonné. Pourquoi choisir l’un des parties alors que dans notre coeur aucun ne nous conviennent ? 

Si la démocratie c’est le droit de choisir. Imposer c’est bien le contraire. Ce n’est pas un devoir voter c’est un choix. Un choix sur ce que l’on veut. Et quand ce que l’on veut ne fait pas parti des choix, bien on ne vote pas. Sinon c’est mentir. C’est aller contre ses propres convictions. 

Voilà ce que je sais. Et les jeunes en ont surement assez des vieux partis qui rabâchent la même chose avec juste le désir d’être au pouvoir et non servir le peuple. 

Krikri Ma Puce.

Publié dans -Reflexions, 001-Editorial, 06-Mes écrits, Opinions | 3 Commentaires »

Reflexion

Posté par Krikri Ma Puce le 9 août 2012

Reflexion dans -Reflexions Citation1-300x300

Publié dans -Reflexions | Pas de Commentaire »

Rien à dire

Posté par Krikri Ma Puce le 2 août 2012

Faire semblant
Semblant de rien
Rien à dire
Dire ce que j’ai sur le cœur
Coeur en souffrance
Souffrance de merde
Merde qu’est cette vie
Vie à chier
Chier des larmes
Larmes qui rigolent de moi
Moi qui veut en finir
Finir en poussière
Poussière que je suis
Suis le vide qui m’étreint
M’étreint le cœur et l’âme
L’âme en lambeaux
Lambeaux qu’est mon cœur
Coeur de pierre que tu es
Tu es cruel et sans pardon
Pardon que je t’offre encore
Encore rejetée tel un chien
Chien qui me mord l’espérance
L’espérance en déchéance
Déchéance de mon misérable moi
Moi qui crève ce soir
Soir où mon esprit monte
Monte l’enfer de ma chair
Chair en ébullition du manque
Manque de toi et de nous
Nous qui n’a plus de sens
Sens en overdose
Overdose de l’air misérable
Misérable qu’est cette ritournelle
Ritournelle que je ne sais qu’en faire…

 

Faire Semblant
Semblant de rien
Rien à dire
Dire……..

 

Krikri ma puce. Qui faisait une idiote prose.

Publié dans -Reflexions, 001-Editorial, 06-Mes écrits | Pas de Commentaire »

Boulimique de lecture

Posté par Krikri Ma Puce le 5 novembre 2011

Je ne sais pas si bien des gens sont comme moi, mais quand je lis, je ne peux me conformer à un chapitre par jour. Je ne suis pas disciplinée. Déjà que dans ma vie de tous les jours, y a tant de choses à faire que devoir oblige, que, lorsque je prends un livre, je le dévore.

Par contre il me faut l’aimer. Sinon, je ne le lirai pas.

 Oui je me goinfre. Comme une affamée d’histoire qui me sort de la mienne qui est trop sage, trop clean.

J’ai fait ça avec les livres de mon auteure favorie Marie Laberge. Une auteure d’ici. De mon Québec Natal. Non, je ne suis pas fan de Michel Tremblay. Pas que je n’aime pas cet auteur, il ne m’accroche pas.

Et là je suis à découvrir un autre auteur de chez nous. Un auteur qui ne semble pas l’avoir facile et qui démontre que chez nous on ne peut pas vivre de son art si on ne sort pas des sentiers battus. C’est dommage, parce que Mario Bergeron vaut Marie Laberge en émotions, en rire, en expression. Ses personnages sont super attachant débordant de leur vérité et de foncer pour vivre ce qu’ils sont.

Je reviendrai parler de ces livres que je découvre avec plaisir et que je me délecte comme j’ai l’habitude de le faire, en me goinfrant comme une cochonne d’histoires de personnes qui s’efforcent de dépasser le temps dans lequel ils vivent pour devenir se qu’ils sont. Ceci non sans heurts.

J’ai lu le petit train et là je lis Perles et Chapelets. Pure merveille. Je ne m’en lasse pas et je me suis arrêtée quelques minutes pour venir écrire ce billet auquel je tenais temps.

Si seulement les gens pouvaient s’arrêter pour lire des livres plus réalistes sous une histoire de fond d’une époque qui jadis à fait frémir les plus vieux comme ce l’est encore en notre début de siècle, croyant que les jeunes d’aujourd’hui sont les seuls à vouloir briser une époque qui n’est pas la leur. Si vous saviez que chaque génération doit se battre pour se démarquer, et qu’en plus dans le siècle dernier deux guerres ont changées les mentalités plus que les revendications d’aujourd’hui vous comprendriez que vous ne faites que répéter à votre manière les mêmes comportements d’une jeunesse passée que vous méprisez et que la suivante méprisera la vôtre. Ce n’est que le juste retour des choses.

Plus que ça change, plus que c’est pareil. N’est-ce pas ?

Allez, je vous laisse. Un livre m’attend et j’y coure avec plaisir. Un échappement à une vie que je ne peux encore changer mais qui un jour cela arrivera. Parfois, il faut que de la patience.

Bonne journée à vous tous.

Krikri.

PS: Je me dois d’ajouter, ce qui aurait été un grand manquement, ma saga favorite qui n’est pas Québécoise et que j’ai relue plus d’une fois… est LES GENS DE MOGADOR. À chaque relecture, j’y retrouve la meme ardeur, le meme plaisir …. Cette histoire est un classique de la littérature française dans toutes nationalités.

Voilà, il fallait que je le dise.

Là c’est vrai… À la prochaine chers amis internautes.

Bises Amicales.

Publié dans -Reflexions, 04-Un peu de moi, 06-Mes écrits | 6 Commentaires »

Le droit de vivre

Posté par Krikri Ma Puce le 4 novembre 2011

On revenait de l’école hier quand ma puce c’est arrêtée pour se pencher en criant presque,

– Ho ma pauvre petite coccinelle!

Moi de la regarder tout étonnée, attendrie et quelque peu agacée je dois bien l’avouer.

C’était tout cute (mimi) ce geste d’une fillette de 8 ans (presque 9 ce mois ci) aller à la rescousse d’une Coccinelle qui est dans l’eau froide de l’automne. Mais de là à sauver une petite bestiole qui sera morte de toute manière, ça m’exaspérait.

– Je ne veux pas qu’elle se noit maman, me dit-elle.

Je souris avec amusement et lui dit alors,

– Mais tu sais cocotte qu’elle moura quand même mais si tu veux, glisse-là sous les feuilles dans le petit parc…

Elle suit mon idée, même si je sais que cela ne changera rien à sa destinée, n’empêche que pour elle, elle a fait une bonne action en sauvant cette bibite de la noyade.

Non, je n’avais plus envie d’argumenter sur le fait qu’elle crèverait de froid dans pas très long. D’autant plus qu’aujourd’hui c’est vraiment plus frais qu’hier avec ce petit vent qui sent la neige, que je savais moi qu’elle serait morte en peu de temps.

Mais c’était trop cruel d’insister sur l’inutilité de son geste et pour elle, cela lui donne l’assurance d’avoir fait un bon geste. Elle était si heureuse, qu’elle l’a dit à sa grande soeur et à son père le soir venu. Donc, quelque part, c’était une très belle action. Semer la graine de l’aide envers autrui même si c’est un insecte qui est déjà mort, ça démontre qu’elle fait preuve d’empathie, de générosité et d’altruisme. Et ça, c’est beaucoup plus important que l’inutilité du geste. Parce qu’on apprend trop vite à retenir nos bons gestes impulsifs qui finissent par ne plus se montrer à force des commentaires des gens. Tout comme je lui ai décoché en la voyant faire.

Par contre, j’ai réagit différemment en réalisant la bonté de son attitude au détriment de l’absurde. Et combien d’adultes soupèsent chaque geste avant de le mettre en action par les commentaires que l’on entend si aisément dans notre tête et qui font en sorte, que l’on retient notre premier geste ?

Donc, non, je n’ai plus de regret de l’avoir laissé faire. Encore moins, avec la joie qui rayonnait dans ses yeux et sa voix. Elle apprendra bien assez vite que la vie est assez cruelle, mais qu’il faut aussi voir ce qui est magnifique.

Ma cocotte tu es adorable…

Publié dans -Reflexions, 02-Ma Famille et..., 06-Mes écrits | 4 Commentaires »

Fini les folies ?

Posté par Krikri Ma Puce le 4 novembre 2011

Ben quoi ?

Vos compteurs n’ont pas fait des bons incroyables ?

Moi hier soir (enfin mon soir à moi) j’étais contente de voir autant de visites sur mon blogue. 11, 9 et etc… pour aller voir qui était sur mon blogue et de constater qu’il y avait vraiment des personnes. Alors je me suis dit que voir plus de 75 personnes c’était exceptionnel et que ça se prenait bien. Une petite douceur sur mon coeur quoi!

Mais, en fin de soirée, ce que je vois me laisse pantoise. Plus de 200 visites. Là je me dis. PROBLÈME! Le compteur disjoncte… Et je crois qu’aujourd’hui il le fait encore. 57 visites alors qu’il n’est que 5heures du mat ici.

Certes, je me dis que le fais d’être sur Quizz biz peut y être pour quelque chose vu que j’ai mit le lien d’ici pour les gens. De là à recevoir autant de visite. Étrange, mais j’en doute. Àprès tout je n’ai pas autant ‘d’amis’ sur Quizz biz…

Par contre je prends bien ces visites. Si en majorité elles sont réelles ça fait vraiment un petit velours sur mon coeur. D’autant plus que je sais que ce sont plus des Européens qui viennent que des québécois. Donc, pas trop surprenant de voir plus de 50 personnes. Sachant aussi que les robots sortent plus souvent quand il y a plus de gens.

 Je sais c’est ennuyeux comme article. Mais j’avais besoin de l’écrire et de vous dire

 MERCI du fond du coeur.

Krikri

Publié dans -Reflexions, 06-Mes écrits, 13-En Vrac | 2 Commentaires »

Erreur de Jugement!

Posté par Krikri Ma Puce le 2 novembre 2011

Souvent on écrit parce que cela nous aide à formuler ce que contient notre coeur. Pourtant, même si cela a un effet bénéfique sur notre soulagement de nos maux. Parfois ce n’est pas nécessairement la bonne façon. Surtout quand ces écrits se retrouvent étalés sur la devanture des gens qui ne connaissent pas la situation.

Avec le poème ‘A mon fils André’ (non vous ne le verrez plus, car je l’ai effacé d’ici) j’ai fait une erreur de jugement. Car il va de soi qu’un poème interprête notre manière de ressentir les choses. Qui n’ai pas forcément la réalité. C’est souvent pour cela que l’on écrit.

Mon fils, n’a pas apprécié, avec raison, parce que j’ai interprété dans ma manière de ressentir ce que lui pouvait penser. Ce qui n’était pas la vérité. Pas que je mentais, parce que c’est bien une manière de percevoir les choses de notre façon de les ressentir, et lui c’est senti trahi.

Je m’en excuse André. Si je l’ai mit publiquement, je me dois de m’excuser aussi publiquement. Dans la vie rien n’est jamais tout noir et ni jamais tout blanc. Ce sont les nuances qui font que nous percevons différemment les situations que nous vivons.

Le reste bien ce passera entre nous.

Pour les autres qui ont eu connaissance de ce poème bien nous allons laisser ça derrière nous.

Merci à vous tous de votre compréhension

Christiane

Publié dans -Reflexions, 06-Mes écrits, 13-En Vrac | 4 Commentaires »

Chialer sur nos Gouvernements

Posté par Krikri Ma Puce le 1 novembre 2011

Parfois je suis d’accord pour chialer sur nos gouvernement.

Pourquoi ? Parce qu’ainsi je me crois bien maline, avec de tels raisonnements je me sens dans le vent.

Mais souvent, quand je pense à la Somalie, je me dis, quel gouvernement est plus à chier? Chez nous on a l’éducation, la santé c’est pour la plupart gratuit. On a presque tout. Sauf les sans abris et eux on le droit de chialer, car c’est leur Somalie a eux. Mais encore. Je suis certaine que personne ne tiendrait un jour à vivre dans cette pauvreté du désert.

Mais je sais, certains me diront Ils n’ont qu’à pas faire d’enfants…

Tellement facile de juger sans être dans les souliers de son voisin. De ceux qui vivent la misère jour après jour. Sans télé. Sans cellulaire. Sans eau. Franchement, meme si ma vie n’est pas rose. Au moins je ne patauge pas dans ma merde. Et ça… C’est déjà beaucoup mieux.

Alors , non, mes gouvernements ne sont pas à chier (y en a 2 chez nous ) Déjà qu’il n’y a pas la guerre….En tous les cas, bien souvent je me regarde avant de sombrer dans la décadence du jugement de ceux qui gouvernent.

Ce n’est pas l’excellence c’est certain, mais ce n’est pas l’enfer comme dans plusieurs pays. D’autant plus que je ne me sens pas meilleurs qu’eux. L’argent ne pousse pas dans les arbres. Donc eux aussi ont besoin d’argent. C’est comme votre famille vous vivez à crédit bien souvent et vous dépenser ce qui ne vous appartient pas.

Le jour où les citoyens parviendront à vivre avec leur propre argent sans dépenser au dela de se qu’ils gagnent, peut-être que la comprendront-ils que c’est pas facile de penser à tout le monde quand il y a moins d’argent que la demande.

Enfin, bref, moi même si j’aime pas la Tête à Jean Charest et ni la Tête à Stephen Harper… Bien je m’en contente. Parce qu’il pourrait y avoir bien pire. Des dictateurs sadiques. Meme si certain diront qu’ils sont dans la magouilles jusqu’au cou.

Allez, une pensée pour les Somaliens qui crèvent de faim, d’endroit sanitaires. Imaginez vous une journée dans cet endroit. Que cela soit vous qui serait né la-bas, et je suis certaine, que vous aimeriez que l’on vous aide.

 

Publié dans -Reflexions, 04-Un peu de moi, 07-Moments Spéciaux, Opinions | 2 Commentaires »

En sursis

Posté par Krikri Ma Puce le 26 octobre 2011

Je suis au neutre

Aujourd’hui je ne sais plus si j’avance ou si je recule.

Je suis vidée de mes sourires d’hier, vidée de mes larmes affectives.

Je ne sais plus qui je suis. Je vais sans trop savoir si je suis sur la bonne voie. Je me sens ni triste et ni joyeuse. À croire que depuis je sais que l’on peut etre dans le bonheur et que le malheur se construit hypocritement sans rien laisser paraitre, je n’arrive plus à retrouver cette confiance, que bientot je vais retrouver ma joie de vivre.

C’est fou comme ces derniers coups m’ont détruite, blessée plus que des coups au ventre. C’est ma colonne qui est brisée. Elle ne veut plus reprendre comme jadis le chemin de la droiture. La confiance n’est plus.

En la vie je veux dire.

Je ne possède plus cette douce naïveté qui donne la légèreté d’aller de l’avant.

Là sans dire que je recule constamment, je n’arrive plus à avancer avec l’impression de mordre dans la vie.

J’ai plus la sensation d’attendre la prochaine morsure de celle-ci qui encore une fois frappera par surprise. Au moment où je m’y attendrai le moins. C’est pour cela que je suis toujours aux aguets comme sur un champ de mines. En sursis …

Oui voilà, je suis en sursis. En sursis de la prochaine bombe qui tombera dans ma ville faussement fortifiée.

C’est exactement le mot. Mon coeur, mon âme et mon esprit sont en sursis. Malgré le progrès de ma guérison, je ne peux plus aller de l’avant la tête baisser. Je suis dans l’attente du prochain drame. Je sais, c’est idiot, mais là, ma tête me fait agir ainsi.

Celle-ci à mit un frein à mon émerveillement.

Je ne crois plus.

L’espoir d’un avenir heureux, pleinement heureux, je ne l’ai plus. Je me suffis maintenant avec ce qu’il y a en sachant que jamais je ne réaliserai mon rêve. D’autant plus que je sais que les rêves sont mensongés. Qu’Ils semblent être l’absolu alors qu’en vérité une fois que l’on croit l’avoir atteint, tout est différent. Parce que le rêve se nourrit de la réalité et non pas de l’éphémère de nos attentes.

J’ai peur parfois de sombrer encore vu la médiocrité de ma vie. Vue la médiocrité de ce que je suis. Une femme sans éducation, sans diplomes, qui perd la mémoire, qui souffre physiquement et qui se sent paresseuse à cause d’une ‘Maladie’ qui s’amuse à me donner des misères.

Oui je suis en sursis. Épuisée de ce combat perpétuel qui exige beaucoup de mes forces.

Bon maintenant assez les jérémiades. Presque 6 heures du mat. Il fait encore noir, mais je dois aller préparer le lunch de ma belle Isa. Et ensuite vers 6,heures 30 doucement la maisonnée va se réveiller pour une autre journée.

Oui, je suis perpétuellement sous une épée de Damocles. Je ne crois plus aux bons moments de la vie, qui dans votre dos se transforment en mensonges quand le drame nous tombe dessus.

Je suis si fatiguée de ce combat intérieur.

Christiane

Publié dans -Reflexions, 04-Un peu de moi, 06-Mes écrits | 3 Commentaires »

12345...8
 

allopurinolfr |
Parler l'anglais en Martinique |
La Lorraine d'hier et d'auj... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | NON A LA MONARCHIE AU SENEG...
| Alain Daumer
| lespimoussessigneurs