Pensées Déambulatoires

Posté par Krikri Ma Puce le 22 octobre 2011

Déambuler dans le Noir de l’humanité
Tel une aveugle aux yeux fermés
Est de se frapper aux murs de l’ignorance
Et de traverser les rues de la décadence

On ne voit pas, mais on sent
On ne voit pas mais on entend
Le monstre se dévoile
Soulevant ce voile
Du mensonge
et du songe

Écrire n’est plus que des mots
que l’on ajoutent pour faire beau
Mais des sons aux maux
Qui brulent la surface de l’eau

Je rencontre un trottoir d’immondices
De pas sans notion de justice
Juste des fumistes
Qui déclament ne pas etre égoïstes

Les rires sonnent faux
Irrisant la peau
de l’humanité
Aux rides plastifiées.

Oui, bernons nous
Fabulons tout
Croyons en ce fou
Venant de je ne sais d’où

Il connait la vérité
Toute la vérité
De cette hunanité
Trafiquée.

Christiane/Krikri ma Puce

Laisser un commentaire

 

allopurinolfr |
Parler l'anglais en Martinique |
La Lorraine d'hier et d'auj... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | NON A LA MONARCHIE AU SENEG...
| Alain Daumer
| lespimoussessigneurs