Je t’aime Maman

Posté par Krikri Ma Puce le 5 octobre 2011

J’aime pas ce que la vie a fait de toi maman
Toi une femme si forte, qui fonçait partout
Te voilà réduite, à une chaise roulante,
À un rein qui fait des siennes
Au diabète qui vient accompagner tout ça
Sans compter ce que je ne dis pas.

C’est pas normal ça maman
Tu mérites plus que de finir au fond du trou
De voir ta vie toujours aussi chiante
Depuis ta naissance
Tes parents t’ont abandonnée
Ton homme t’a ignorée après t’avoir mis enceinte
Alors que tu ne savais rien de la vie.
Chez les soeurs où on t’a jeté à cinq ans
On apprend pas ce qu’est la vie de femme
Pas au début des années 60

Et comme si ce n’était pas assez maman
Tu as enduré un ivrogne et un coureur de jupons
Pour un peu d’amour tu supportais ces misères
Pourtant, je t’ai vu de mutiler avec un couteau
Disant que tu en avais assez.
Que tu voulais en finir
Il a arrêter de boire, de courir, mais pas de t’humilier

Aujourd’hui, tu endures encore et encore Maman
J’aurais donc aimé  t’aider de tout mon coeur
Parce que je sais tout ce que tu as supporter pour me garder
Le reniement, le rejet et les insultes
Parce qu’à cette époque, mère fille on était pute.
Pourtant je sais maman, que tu ne connaissais rien
Que ce père biologique devait bien savoir lui

Mais tu sais comme moi maman
Que moi aussi je suis tes traces
Ma santé décline,
Pas exactement ce que tu as,
mais mes genoux suivent le même chemin
Comme ton cher papa que tu as revu un jour
Pour l’oublier quelques temps plus tard

En plus de ma fibromyalgie maman
J’ai des jours positifs et des jours maudits.
Comme j’aimerais te serrer dans mes bras,
Prendre soin de toi comme tu l’as toujours fait
Pour moi maman. Sans défaillir.
Je sais que tu m’aimes maman
Et parfois, je me dis, que je ne te méritais pas
Moi qui ne peux même pas t’offrir le dizième
De ce que tu as fait pour moi

Saches tout de meme maman
Que je t’aime de tout mon coeur
Que je compatis à tous tes malheurs
Que tu peux compter sur moi
Meme si je suis bête en ce moment
Et que je ne prends pas des nouvelles de toi
Tu pourrais partir demain
Je n’aurais que des regrets de n’avoir rien fait
De t’avoir abandonné à mon tour
Par toutes ces excuses que je me donnes

Sais tu pourquoi Maman
Parce que j’ai peur de te perdre
J’ai peur que ta vie s’arrete bientot
Et que je n’aurais pu rien faire pour t’aider
Je ne peux rien contre ton invalidité
Rien contre tes maladies qui t’assaillent
Pourtant, j’aimerais tellement te serrer dans mes bras

Ne pars pas Maman….
Pas encore….
Laisses moi te bercer
Prendre soins de toi
Et te dire surtout
Merci d’avoir été là depuis ma naissance
Car dans ce monde, il n’y a eut que toi
Qui m’a donné tout ce que tu avais a donné

Non maman
Ne pars pas….
Je t’aime cocotte.

5 Réponses à “Je t’aime Maman”

  1. krikrimapuce dit :

    Tu sais cocotte… Ce n’est pas toujours le cas que je parviens à écrire ce que je ressens. Ces derniers mois j’étais verrouillée. Rien ne voulais s’exprimer. Surement parce qu’en dedans je me sentais trop à l’étroit et que la porte de mon âme était close. J’ai osé défoncer cette porte pour sortir le venin qui me tuait peu à peu…. Et là, je ressens à nouveau cette perspective de l’espoir. Voir la lumière au bout du tunnel. Je le ressens. Mais je sais que ce n’est pas simple. Surtout que toi tu dépends d’un homme qui malgré qu’il t’aide, il ne le fait pas dans la tendresse et ni dans la dentelle. C’est pour ça que j’aimerais donc pouvoir faire quelque chose de concret pour toi. Pourquoi tu es si loin aussi ? Ce n’est pas un reproche, simplement une constation qui me désole.
    JE t’aime MAMAN

  2. Marie-Claire Labrèche dit :

    Une larme sur ma joue .Je suis fier de toi .Tu es capable de dire sur papier ce que ton coeur pense.Au moins je sais .Moi je suis tellement aigrie que je n’ai même plus le sens de l’écriture pour vider mes émotions.
    maman merci

  3. krikrimapuce dit :

    Merci Didier…. Ça me touche ton commentaire…

    Je l’adore ma tite maman.

    Bises Amicales
    Krikri

  4. didierc dit :

    j’ai les larmes aux yeux, ce poème à ta maman, c’est bouleversant, c’est si beau, ton cri d’amour
    didier

  5. krikrimapuce dit :

    Écris à l’instant d’un seul jet. Désolée pour les fautes, mais je les corrigerai plus tard. Mon souper m’attend. Mais là, je ne pouvais pas, ne pas l’écrire. C’était urgent.

Laisser un commentaire

 

allopurinolfr |
Parler l'anglais en Martinique |
La Lorraine d'hier et d'auj... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | NON A LA MONARCHIE AU SENEG...
| Alain Daumer
| lespimoussessigneurs